Le CPF est crédité en euros et non plus en heures. 500€ à 800€ pour les moins qualifiés par an, soit respectivement, 5000€ et 8000€ sur 10 ans. Les personnes à mi-temps et à 80% disposeront des mêmes droits que les personnes à temps plein.

 

Le CPF de transition professionnelle remplace le CIF. Il permet aux salariés qui veulent changer de métier, de financer des formations certifiantes accordées à leur projet.

Pro-A est un nouveau dispositif. Il permet aux salariés d’accéder à une formation qualifiante en alternance. Ce dispositif est disponible pour une promotion interne mais aussi en cas de reconversion. Les salariés peuvent garder leur contrat de travail et leur rémunération pendant cette formation.

Il est désormais possible d’entrer en apprentissage jusqu’à 30 ans (29 ans révolus) contre 25 ans avant. L’entrée se fait tout au long de l’année. Elle peut varier de 6 mois à 3 ans contre 1 an à 3 ans avant.
Rémunération des apprentis de 16 à 20 ans majorée de 30€ net par mois.

Afin de favoriser le développement de dispositifs d’épargne salariale, notamment dans les PME, le forfait social, c’est-à-dire la contribution patronale de 20%, est supprimé à compter du 1er janvier 2019 :

  • sur l’intéressement, pour les entreprises de moins de 250 salariés ;
  • sur la participation et l’abondement employeur pour les entreprises de moins de 50 salariés.